• Le plus large assortiment
  • Meilleurs prix
  • 30 Jours de délai de retour
  • Le paiement le plus sécurisé

Les dangers du bruit

Selon l'Académie française de médecine , 2 Français sur 3 souffrent du bruit. Cette information provient d’un rapport publié le 11 juin 2012 exposant les travaux dirigés par le professeur François Legent  de la Faculté de médecine de Nantes.

D’ailleurs en 2010, deux psychologues de l’environnement chargées au  Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit  (CIDB ) de l’accueil des plaignants, ont mené une étude sur la gêne ressentie, basée sur 975 entretiens téléphoniques. Près de 35% des plaignants évoquent des effets du bruit sur leur santé, dont 34% des perturbations du sommeil, 26% du stress et de la tension nerveuse, 22% de la fatigue, 7% évoquant même un état dépressif

 

Un des dangers le plus immédiat du bruit: la perte de l’acuité auditive.

Les oreilles sont adaptées aux sons ayant une puissance de 10 à 140 décibels. Au-delà de cette limite, les sons deviennent destructeurs. Inférieurs à 10 dB, ils ne sont pas perçus.

Les nuisances sonores peuvent être domestiques, liées à des travaux ou aux activités professionnelles.

Selon l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), Le bruit devient gênant, voire dangereux, au-delà d’une certaine limite. Plus l’intensité du bruit et la durée d’exposition augmentent, plus le risque augmente.

Bourdonnements, sifflements d’oreille, baisse temporaire de l’audition… Ces troubles peuvent être annonciateurs d’un début de surdité. Si l’exposition à des niveaux élevés de bruit se poursuit, le risque est la perte irréversible de l’audition. 


Continuer